Bourse de mobilité

Contenu
Cette bourse de mobilité internationale vise à inciter les jeunes chercheur.e.s français.es à déployer des projets interdisciplinaires d'envergure internationale. Elle est financée par la Caisse nationale de solidarité pour l'autonomie (CNSA) et la Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie.

La bourse 2023

Objectifs

Les actions de recherche menées dans le cadre de cette bourse de mobilité internationale devront susciter et/ou renforcer des collaborations internationales, et particulièrement européennes, en poursuivant un, ou plusieurs, des objectifs suivants :

  • montage de réseaux internationaux préfigurant le montage de projets de recherche,
  • études pilotes (enquêtes de terrain, consultation de sources et bases de données),
  • études comparatives complémentaires aux travaux actuellement menés par les jeunes chercheur.e.s,
  • préparation et organisation d’évènements scientifiques internationaux.

Thématiques de recherche

Les quatre thématiques de recherche ciblées par cette bourse de mobilité sont les suivantes :

  •  Virage domiciliaire et approches domiciliaires de la fin de vie des personnes en situation de handicap et des personnes âgées en perte d’autonomie ;
  • Autonomie de la volonté : analyse des expressions de la volonté de mourir des personnes en situation de handicap et/ou des personnes âgées en perte d’autonomie et des réactions associées des proches aidants et des professionnels ;
  • Fins de vie des enfants en situation de handicap ;
  • Expériences du deuil des personnes en situation de handicap et des personnes âgées en perte d’autonomie, de leurs proches aidants et des professionnels qui les accompagnent.

Une attention particulière sera portée, pour chacune des thématiques présentées ci-dessus, à croiser les regards et le vécu des personnes en situation de handicap et des personnes âgées en perte d’autonomie, de leurs proches aidants et des professionnels les accompagnant.

Périmètre

Les disciplines concernées par cet appel à projet sont les sciences humaines et sociales et/ou la santé publique.

Cette aide s’applique à toutes les destinations (dans le respect des règles de séjour en vigueur dans les pays choisis – consultation du site diplomatie.gouv.fr pour connaitre les derniers conseils aux voyageurs en vigueur) et à tout type d’institution d’accueil.

Une priorité sera donnée aux projets visant à nourrir les collaborations européennes.

La Plateforme, sur la base de ses collaborations internationales existantes, pourra aider les candidat.e.s à identifier des collaborateurs et terrains de réalisation de leur mobilité.

Calendrier

  • Date d'ouverture : 1er juillet 2022
  • Date de clôture : 30 septembre 2022 à 17h
  • Annonce des résultats :  novembre 2022
  • Période de mobilité : entre janvier et décembre 2023
  • Durée du séjour : au mimimum 3 mois consécutifs et au maximum 5 mois

Moyens alloués

  • Une bourse de 5000 € sera versée au lauréat ou à la lauréate.
  • La mission devra obligatoirement être réalisée dans les  8 mois suivant le versement de la bourse.
  • Cette aide est destinée à couvrir les frais de mission et les frais de séjour, les dépenses d’investissement n'étant pas éligibles.

Télécharger le texte de l'appel à projet

Pour toute question

nous contacter par mail :
plateforme.recherche.findevie@ubfc.fr

Webinaire

Le 8 septembre à 12h, l'équipe de la Plateforme donne rendez-vous aux candidat.e.s pour répondre à leurs questions en ligne.

Logo avec le soutien de la CNSA

Comment postuler ?

Critères d'éligibilité

Pour les porteurs de projets :

  • Être inscrit.e. en doctorat ou bénéficier d’un contrat post-doctoral au moment de la demande et de la mobilité.
  • Pour les post-doctorant.e.s : avoir soutenu sa thèse dans les 10 années précédant la demande.
  • Figurer dans l’annuaire national de la Plateforme pour la recherche sur la fin de vie (cliquer ici pour s’inscrire)

Pour les dossiers :

Pour être examinés, les dossiers devront respecter les conditions suivantes :

  • Être rédigés en langue française et en anglaise si le pays d’accueil n’est pas francophone.
  • Présenter un avis « favorable » ou « très favorable » des directeur.rice.s de thèse et de l’école doctorale (pour les doctorant.e.s) et/ou du/de la responsable du laboratoire (pour les doctorant.e.s et post-doctorant.e.s).
  • Proposer un séjour dans un pays différent de celui du porteur ou de la porteuse de projet et/ou, le cas échéant, de son pays de cotutelle.
  • Prévoir un séjour de recherche d’une durée minimale de 3 mois consécutifs, et au maximum de 5 mois.

Modalités d'évaluation

Seuls seront admis au processus de sélection les dossiers de candidature complets et ayant été soumis via ce formulaire, avant la date du 30 septembre 2022 (17h - heure française).
Après vérification de la recevabilité des dossiers soumis, un jury procédera à la sélection des candidatures et à l’attribution de la bourse de mobilité, selon les critères indiqués ci-dessous :
•    Qualité scientifique et pertinence de la mobilité ;
•    Adéquation du projet de mobilité avec les objectifs et les thématiques de recherche ciblés ;
•    Pertinence des perspectives envisagées à la suite des collaborations engagées lors de la mobilité.

Candidater

Les documents ci-après doivent être complétés et renvoyés avant le 30 septembre 2022 à 17h.

Télécharger le dossier de candidature

Télécharger la lettre d'invitation

La lettre d'invitation de l'établissement d'accueil doit préciser les dates de séjour.

Il faut également fournir un CV de 2 pages maximum incluant les principaux articles publiés, les communications orales et posters réalisés.

Une fois tous ces documents en votre possession, vous pourrez remplir le formulaire en ligne :

Formulaire de candidature

Suivi des projets retenus

Un rapport de recherche (entre 20 et 50 pages) devra être remis à la Plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie et à la CNSA dans les 3 mois suivant la fin de séjour de recherche. Ce rapport devra détailler les actions réalisées, les perspectives des collaborations initiées, les données obtenues (le cas échéant) et comportera une synthèse problématisée des connaissances développées à l’occasion de la mobilité.  

Les projets soutenus bénéficieront d’un appui à la communication et à la valorisation au sein de la communauté scientifique comme du grand public par la Plateforme et la CNSA.

La/le lauréat.e de cette bourse devra mentionner le financement obtenu dans toutes les publications et supports de communication liés au projet soutenu et/ou utiliser le logo de la Plateforme et de la CNSA.

Autres aides

La plateforme nationale pour la recherche sur la fin de vie et la CNSA proposent également des aides à l'organisation de manifestations scientifiques.

Pour en savoir plus