Advance Directives in Oncology: Reflexion about Evolution

  1. Résumé du contexte

Les néoplasies sont des pathologies d’une grande fréquence, qui demeurent d’une extrême sévérité malgré les progrès thérapeutiques réalisés 1–5. Par ailleurs ces pathologies et leurs traitements sont responsables d’une fragilisation considérable des patients 6–14, favorisant la survenue d’affections aiguës et graves pouvant nécessiter une prise en charge spécialisée en réanimation 15–28. Le bénéfice de telles interventions est cependant incertain, dans la mesure où elles restent vaines dans de nombreux cas 25,29–32. De ce fait, la connaissance des valeurs et préférence des patients en cas de dégradation aiguë est d’intérêt tout particulier dans cette population. Les directives anticipées pourraient répondre à cette impérative nécessité d’expression du patient. Malheureusement, malgré les années, la loi offrant une telle possibilité à l’ensemble de la population et notablement à celle des patients d’oncologie et d’hématologie reste lettre morte. Cela peut s’expliquer d’une part par un défaut d’information des patients ou par la réticence à leur usage par les cliniciens.

  1. Objectifs de la recherche
    1. Objectif principal
  • Mesure par questionnaire  des obstacles à l’information concernant les directives anticipées par les médecins Oncologues et Hématologues
  •  
    1. Objectifs secondaires
  • Mesure de la perception de la fréquence d’information des patients concernant les directives anticipées
  • Mesure de la perception de prise en compte des directives anticipées existantes
  • Recherche des facteurs associés à la réalisation d’information concernant les directives anticipées
  • Recherche des facteurs associés à la prise en compte des directives anticipées

  1. Population d’intérêt

La population d’intérêt est constituée de l’ensemble des médecins oncologues ou hématologues exerçant dans des structures de soins, publiques ou privées (notamment les centres de lutte contre le cancer).

  1. Méthodologie
    1. Questionnaire 

Le questionnaire de l’étude a été construit selon les recommandations de rédaction de ce type d’instrument. Les différents thèmes abordés ont été déterminés par l’ensemble des membres du groupe REQUIEM ainsi que par la mise en évidence de certains éléments critiques observés lors des travaux précédents.

Le questionnaire s’articule en 5 domaines :

  • Participation du clinicien à l’information concernant l’existence des directives anticipées
    • Quand en parler
    • Qui doit en parler
    • Pertinence de la disposition légale « directives anticipées »
  • Participation du clinicien à la rédaction de directives anticipées
    • Pertinence de l’assistance à la rédaction
    • Informations nécessaires à la rédaction
  • Usage de directives anticipées en situation aiguë lorsqu’elles existent
    • Usage ou absence d’usage et motifs de la décision
  • Informations concernant le service où travaille le répondant
  • Données personnelles concernant le répondant
Thèmes
Disciplines
Mots-clés
  • Directives anticipées
  • Planification anticipée des soins
  • Cancer
  • Oncologie
  • Néoplasie
Acronyme
ADORE
Date de début
2020
Statut
en cours de réalisation
Établissement porteur du projet
  • aucun
Responsable(s) du projet
PHILIPPART François
Équipe projet
Structures partenaires
Société Française du Cancer