Parcours de santé des Personnes AGEes hospitalisées de façon non pertinente : analyses qualitative et économique

Le vieillissement s’accompagne progressivement de l’installation de dépendances, en termes de limitations fonctionnelles et de restriction d’activités. L’INSEE projette une augmentation de près de 20% des personnes âgées dépendantes d’ici 2020. Cette évolution démographique doit être anticipée afin de pouvoir organiser et mettre en place une prise en charge adaptée aux besoins des personnes âgées, qu’elles vivent en institution ou à domicile. Les hospitalisations aux urgences des patients de plus de 75 ans sont considérées comme non justifiées dans près de 17% des cas. Elles sont qualifiées d’hospitalisations « non pertinentes » car elles ne nécessitent l’utilisation ni du plateau technique ni de procédures diagnostiques ou thérapeutiques sous surveillance médicale. Ces hospitalisations sont non pertinentes car le patient y reçoit une prise en charge paramédicale et sociale qui pourrait être rendue à domicile ou dans des structures plus efficientes et mieux adaptées aux besoins du patient. L’hôpital reste le lieu de recours pour des situations sociales et sanitaires dont la résolution n’a pas été possible à cause d’un manque d’infrastructure disponible, d’information du patient ou de sa famille ou encore d’un défaut de coordination des structures médico-sociales. Ces hospitalisations « non pertinentes » s’accompagnent d’un allongement des durées de séjour, renforçant encore la fragilité et la vulnérabilité des personnes âgées. Il est prouvé que l’augmentation des hospitalisations des patients âgés, aussi bien en termes de durée que de fréquence, leur est délétère en termes de décompensation, de comorbidités, de iatrogénie et de perte d’autonomie.

L'étude PAGE à visée compréhensive, permettra de mettre en lumière les défauts de la prise en charge actuelle à travers l’analyse des discours des différents acteurs (étude principale). Parallèlement, une analyse comparative de coûts des prises en charge selon le parcours de santé sera menée (étude ancillaire).

Thèmes
Disciplines
Mots-clés
  • Vieillissement
  • Prise de décision
  • Coût de la fin de vie
  • Conditions de fin de vie
Acronyme
PAGE
N° de projet (ANR, clinical trials…)
NCT02749669
Date de début
2016
Statut
en cours de valorisation
Établissement porteur du projet
  • Centre Hospitalier Universitaire de Besançon
Responsable(s) du projet
AUBRY Régis
KOEBERLE Séverine
TANNOU Thomas
Contact
Hélène TRIMAILLE
htrimaille@chu-besancon.fr
0381218321