Profil chercheur #6634

CHARPIER
Stéphane
Professeur Sorbonne Université - Chef d'équipe à l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière (ICM- Paris)
Quelles pathologies/populations vos recherches concernent-elles ?
Affectation
Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière
ICM / UMR 7225 U 1127 UPMC P6
Hôpital Pitié Salpêtrière
47 boulevard de l'hôpital
75013 PARIS
Vos thèmes de recherche
Votre discipline
Histoire
Neurologie
Neurosciences
Mots-clés (3 à 5) précisant vos thèmes de recherche
Neurophysiologie
Anoxie cérébrale
Modèles expérimentaux de la mort et de la réanimation
Expériences de mort imminente
Mécanismes neurobiologiques du passage vers la mort
Vos types de recherche
Si oui, précisez les liens ci-dessous
Êtes-vous d'accord pour que les données recueillies vous concernant fassent partie de la base de données mise en ligne sur le site de la Plateforme Nationale pour la Recherche sur la fin de vie en vue de les rendre consultables ?
J'accepte le fait que les données que je fournirai soient utilisées pour créer un annuaire national en ligne sur ce site.
Publications représentatives
Carton-Leclercq A, Lecas S, Chavez M, Charpier S*, Mahon S. Neuronal excitability and sensory responsiveness in the thalamo-cortical network in a novel rat model of isoelectric brain state. J Physiol. (London) 2021; 599(2):609-629. *Co-dernier auteur.
Schramm AE, Carton-Leclercq A, Diallo S, Navarro V, Chavez M, Mahon S, Charpier S. Identifying neuronal correlates of dying and resuscitation in a model of reversible brain anoxia. Prog Neurobiol. 2020; 185:101733.
Altwegg-Boussac T, Mahon S, Charpier S. Excitability and responsiveness of rat barrel cortex neurons in the presence and absence of spontaneous synaptic activity. J Physiol. (London), 2014 15:3577-95. Cet article a fait l'objet d'une alerte éditoriale: PERSPECTIVES: Destexhe A. How neuronal computations depend on network state: another piece in the puzzle. J Physiol. (London) 592 (16) 3339, 2014
Livre : La science de la résurrection : ils ont repoussé les frontières de la mort. Flammarion. 2020.